Nicolas Fargues – La ligne de courtoisie

Nicolas Fargues - La ligne de courtoisieD’où vient l’idée qui veut que derrière la beauté ne peut se cacher une tête bien faite ? Nicolas Fargues est la preuve vivante que l’on peut être doté d’un physique avantageux et quand même, exceller dans un domaine de prédilection. Ne cherchez pas : il est beau et talentueux. Voyez par vous-même : googlez-le. Mais surtout – surtout ! – lisez son roman « La ligne de courtoisie ». Il se lit vite, et bien.

Outre un physique de mannequin (on l’aura compris), Fargues est doté d’une écriture impeccable. Sa plume est inattaquable. Et je ne dis pas cela parce qu’éventuellement, je serais tombée sous le charme de ce beau brun ténébreux au regard envoûtant. Non. Mais c’est le constat que l’on se fait aux premières pages du roman. On pourrait ne pas aimer l’histoire, certes ! mais on ne pourrait pas s’en prendre à son style. Il est irréprochable. Pas trop m’as-tu-vu, pas trop arrogant, pas trop en retenue. Un style littéraire maîtrisé. Des mots qu’il ne force pas ; qu’il laisse venir à lui et qu’il étale avec classe. Pour le plaisir des yeux. Parfait, et capable de raconter une histoire des plus ordinaires en évitant de tomber dans les clichés que l’on connaît. Il faut un certain talent pour y parvenir et Fargues, indéniablement, possède ce talent-là. Lire la suite