Yachar Kemal – Tu écraseras le serpent

Yachar Kemal - Tu écraseras le serpentIl y a deux raisons qui me font aimer Yasar Kemal. La première, c’est que j’attache une grande importance à la méritocratie. Indépendamment du succès rencontré, il n’y a rien de glorieux à réussir sans avoir morflé. Et Yasar Kemal en a morflé. La seconde, c’est que Yasar Kemal me ramène à mon père et à ma mère. A mon père parce que – il est Kurde mais refuse de se considérer comme tel, il a abandonné l’école très jeune pour gagner sa croûte et il se trouve très à gauche sur l’échiquier politique. A ma mère parce que – elle a lu tout Yasar Kemal, elle lui voue un culte sans faille et elle porte en elle la nostalgie de la vie passée dans les villages et les montagnes. Lire la suite