Johann Zarca – Le Boss de Boulogne

Johann Zarca - Le Boss de Boulogne Le marketing, c’est un domaine qui me connaît. Je vous en explique le fonctionnement. Vous allez voir, c’est très simple. Si je vous dis que ce billet parlera cul, shit et baston, la probabilité que vous stoppiez votre lecture ici est faible. Car nous vivons à l’ère où le cul, le shit et la baston sont les ingrédients du cocktail qui vend. Alors – si je vous mitraille sur 177 pages de scènes de baise dignes de la Jenna Jameson, de course-poursuite entre mecs défoncés au crack et de baston à faire passer Reservoir dogs pour un film pour enfants, il y a fort à parier que je vous aurai amené à faire ce que je veux vous faire faire : consommer. Et ce n’est pas moi qui l’apprendrai aux responsables marketing de Don Quichotte. Ces fils et filles de Séguéla ont prouvé, en publiant « Le Boss de Boulogne », qu’ils maîtrisaient mieux que quiconque l’art de manier pour vendre. Lire la suite